Entreprise

Quelles sont les meilleures banques pour les entreprises ?

Un travailleur transfrontalier en Suisse à la recherche d’une banque pour les travailleurs frontaliers est rapidement confronté à une cascade de questions parfois difficiles à répondre. Le principal problème des frontières frontalières concerne le change de devises et le transfert de fonds depuis la Suisse, souvent synonymes de complexité, d’opacité et de coût.

A voir aussi : Comment ouvrir un restaurant quand on n'a pas d'argent ?

Un autre problème important est le choix du système bancaire. Nous avons identifié pas moins de 6 options d’organisation différentes au niveau de la banque lorsque vous êtes à la frontière (une seule banque suisse, une banque française, une banque française et une banque suisse, une banque française et des services de change 100% en ligne…) et chacun a son avantages et inconvénients.

La dernière limite qu’on devra prendre en compte est le coût. Selon l’appareil choisi, les coûts peuvent être importants, car tant du côté français de la zone frontalière que du côté suisse, les frais de gestion et les comptes sont loin d’être gratuits, et certains appareils nécessitent une banque en Suisse et une banque en France.

A voir aussi : Comment évaluer efficacement son personnel ?

Nous sommes toujours heureux de vous présenter les bons plans et conseils pour réduire vos coûts financiers lorsque vous êtes à la frontière. Ici, vous pouvez découvrir quelques-unes des solutions les moins chères, et elles incluent des services entièrement numériques.

Casque d’écoute gagnant pour les frontières frontalières : banque française 100% numérique et service de change suisse en ligne

Si seulement le coût est pris en compte, l’appareil bancaire le moins cher pour la frontière suisse est le suivant :

  • une banque française 100% numérique (Hellobank ! , Fortuneo, ING Direct…) qui vous offre zéro frais de gestion de compte, et les frais de carte de crédit sont également à zéro
  • service d’échange en ligne impératif entrepris dansSuisse. Ce type de service permettra aux travailleurs frontaliers de bénéficier d’un taux de change très bas par rapport aux prix facturés par les banques traditionnelles, suisses ou françaises. L’inscription à ces services est également gratuite et la gestion du compte est gratuite.
  • Et c’est tout !

Voici un exemple d’épargne pour une frontière qui souhaite modifier le salaire de 5’000.- en euros chaque mois :

  • sur les frais de compte et de carte bancaire  : si elle est arrondie, la banque traditionnelle en France et en Suisse coûtera la limite de ces coûts bancaires postaux entre 250 et 400 EUR par an (plus si elle prend une carte Premium Visa Gold). Avec les banques en ligne : 0.
  • sur les frais de change  : la limite sera comprise entre 550€ et 650€ de plus en moyenne qu’une banque traditionnelle, ce qui permet d’économiser sur les bureaux de change (ces frais de change sont en moyenne de 1,6 % dans les banques traditionnelles et de 0,5 % dans les servicesles échanges en ligne, ou encore moins en fonction des montants, Vous pouvez consulter ce convertisseur de devises EUR en CHF pour voir les économies réalisées).
  • TOTAL : avec le système que nous proposons ici (100 % services bancaires en ligne en France service de change en ligne en Suisse), la limite qui change de 5’000.- CHF chaque mois, permettra d’économiser au moins 800 à 1 050€ par rapport aux banques traditionnelles , ce qui est une somme sacrée. Il n’y aura pas de frais pour la gestion de votre compte ou de vos cartes de crédit, et les taux de change seront réduits de 70 % par rapport aux banques traditionnelles.

IBAN suisse fourni par le service de change en ligne

Mais comment pouvez-vous transférer votre salaire en francs suisses sans banque suisse, car un employeur en Suisse vous demandera forcément votreemployé transfrontalier de l’IBAN suisse (compte bancaire libellé en franc suisse) ?

Solution très économique (car gratuite !) qui vous permet d’avoir un IBAN suisse sans compte bancaire en Suisse, c’est un service de change 100% en ligne qui vous fournira. En effet, un client transfrontalier d’un service de change en ligne recevra un IBAN suisse à utiliser lorsqu’il veut changer les francs suisses en euros. Cela suffira alors la limite pour remettre cet IBAN une fois pour toutes à son employeur, sur lequel il paiera son salaire tous les mois. Dès réception, le service de change en ligne continuera d’échanger et de transférer des fonds convertis en euros vers un compte utilisateur défini par la frontière (principalement un compte en euros dans la banque française).

Important : pour l’appareil que nous décrivons pour le travail, il est nécessaire de choisir un service de change en ligne suisse (car ce sont les seuls à proposer un compte en CHF dans une banque suisse). Parmi les « candidats », b-sharpeoffre les meilleures garanties et la meilleure sécurité, avec un cours en CHF EUR qui occupe de faibles marges et qui est donc compétitif. De plus, la Coopérative Migros Geneva, qui gère Change Migros , très présente en Suisse romande (Genève et Vaud), a parié sur cet acteur en entrant dans la capitale b-sharpe. Il existe également un service équivalent tel que Wechselstube. Pour plus de détails sur ces services de change en ligne, nous avons écrit l’article « Comment gagner (beaucoup ») sur vos frais de change lorsque vous êtes à la frontière » sur le sujet de notre blog.

Banques en ligne françaises pour les travailleurs frontaliers : comparaison

Parce que les travailleurs frontaliers ont des besoins bancaires spécifiques, nous avons contacté des banques en ligne françaises 100 % numériques et leur avons posé des questions spécifiques sur les problèmes des travailleurs frontaliers en Suisse. Nous avons également identifié les principaux coûts qui devraient être pris en compte et nous avons résumé tout cela dans le tableau ci-dessous.

Banque Restrictions pour la frontière Indemnisation en cas de réception d’un virement SEPA (en euros) d’une banque suisse Coût de l’envoi de virements SEPA (en euros) à la banque suisse Coût en cas de retrait au guichet automatique en Suisse Autorisation de découvert Coût annuel (facture et carte) Frais de gestion de compte
Boursorama Dépôt de 2500 EUR sur le compte pour obtenir une carte VISA classique pendant les 3 premiers mois (5000 EUR pour la première carte VISA). Aucune Aucune — Bureau de change — Frais de 2 % du montant retiré 500 EUR pour commencer. Pour un revenu de 5 000 EUR par mois versé sur le compte, une autorisation de 2 500 EUR est accordée Coût du découvert admissible : 8% Aucune Aucune
Bonjour, banque ! Aucune Aucune 9,50 EUR Impossible d’envoyer plus de 6’000 EUR. — Bureau de change — Compensation de 2 % du montant retiré, à l’exclusion du minimum. Jusqu’à 30 % du salaire versé sur le compte 28 EUR/an seront facturés pour l’activation de l’autorisation de découvert Aucune
Fortuneo Aucune Aucune Aucune — Bureau de change — Compensation de 2 % du montant retiré, à l’exclusion du minimum. 200 EUR au début Après 3 mois, il est possible d’augmenter jusqu’à 50 % du salaire versé sur le compte. Coût du découvert admissible : 8% Aucune Aucune
B pour la banque Aucune Aucune Aucune — Bureau de change — Frais de 2 % du montantretirés, sans minimum. À l’ouverture, 200 EUR. Après 3 mois, il est possible de l’augmenter. La banque n’a pas fourni de détails Aucune Aucune
ING Direct Aucune Aucune Aucune — Bureau de change — Redevance de 2 % du montant retiré, avec au moins 0,50 cents Jusqu’à 40 % du salaire versé sur le compte Aucune Aucune

Nous voyons que certains joueurs sont hors du parti, notamment en proposant des frais de réception et d’émission de virements SEPA en euros alors que tous les autres les offrent gratuitement…

Conclusion

Les avantages

  1. Ce dispositif bancaire, qui consiste à ouvrir un compte dans une banque en ligne 100% numérique et à gérer l’échange de devises EUR CHF avec un service de change 100% en ligne, présente l’avantage d’être le plus économique et le plus lointain : selon l’exemple déjà donné, pour la frontièrequi transfère 5 000 francs suisses chaque mois et transfère des euros modifiés, l’économie est supérieure à 1 000 euros par rapport à une banque traditionnelle. Par rapport aux bureaux de change classiques, l’avantage est également très important.
  2. Un autre avantage important est que la frontière n’aura pas à ouvrir de compte dans une banque suisse (un exercice qui peut parfois prendre du temps et coûteux, car certaines banques suisses ne veulent apparemment plus de travailleurs frontaliers pour leurs propres raisons et parfois interdits de tarifs).

Les inconvénients

Bien qu’il soit financièrement intéressant, cet appareil présente plusieurs inconvénients.

  1. Si vous avez des dépenses régulières et que, par conséquent, cet appareil bancaire n’est pas fait pour vous, car il ne vous permet pas d’utiliser le compte en francs suisses. Par conséquent, tous les coûts que vous pouvez faire en CHF, vous devrez les faire via une carte de crédit (retrait ou paiement avec les traders), et dans presque tous les cas, vous serez exposé àles taux de change et les frais facturés par la banque française, que nous avons décrits en détail dans le tableau. Par contre, si vous n’avez que quelques dépenses à faire sur place (déjeuner par exemple ou acheter des billets de tramway), l’utilisation de cartes de crédit ne vous coûtera presque rien compte tenu des petits montants.
  2. Cet appareil ne vous permet pas d’utiliser le service de garantie de change (service qui vous permet de geler contractuellement le taux de change pendant 3, 6 ou 12 mois auprès de votre banque) et qui peut avoir des intérêts sur votre budget tant qu’il le stabilisera (avec un délai pouvant aller jusqu’à 1 an). ).
  3. Une relation avec un conseiller client qui peut être physiquement vu et rencontré peut entraîner autre chose que la seule relation à distance offerte par les banques en ligne : en particulier, une banque traditionnelle peut être plus sûre de vous accompagner dans une transaction de financement ou un découvert exceptionnel, par exemple.

En fin de compte, le système que nous proposons s’adresse potentiellement à toutes les frontières. SOUSUne moyenne de 1 000€ par an ou même plus est économisée, ce qui est important si vous acceptez les lacunes. Toutefois, si votre compte n’est pas toujours « carré » ou si vous avez des dépenses régulières et importantes en francs suisses, ce n’est pas pour vous.

Dans tous les cas, si la banque française 100% en ligne n’est pas adaptée à vos habitudes bancaires, il est toujours possible de choisir un service de change 100% en ligne, en Suisse ou ailleurs, ce qui vous permettra d’économiser beaucoup d’argent sur le taux de change, presque quel que soit le dispositif bancaire que vous choisissez.

B

Commanditaires non adapté à vos habitudes bancaires, il est toujours possible de choisir un service de change 100% en ligne, en Suisse ou ailleurs, ce qui vous permettra d’économiser beaucoup d’argent sur le taux de change, presque quel que soit le dispositif bancaire que vous choisissez.