Comment convertir les chevaux DIN en chevaux fiscaux ?

83

Avoir un véhicule n’est pas une mince affaire. Outre l’investissement de départ, il faut prévoir le cout des taxes, de la carte grise, de l’assurance, des visites techniques, etc. Le cout de certaines dépenses change selon la valeur des chevaux fiscaux. Il est donc bénéfique d’avoir cette information avant l’achat de véhicule. La meilleure façon de procéder est d’opter pour une conversion des chevaux DIN.

Qu’appelle-t-on chevaux DIN ?

Le cheval DIN était plus connu sous le nom de cheval-vapeur. C’est une expression qui date du 19e siècle, l’époque où les chevaux étaient encore utilisés pour tirer les machines. Lorsque les machines à vapeur ont fait leurs apparitions, le terme cheval-vapeur fut utilisé pour comparer ces dernières avec celles qui fonctionnaient à l’aide de chevaux. On employait donc l’expression pour la comparaison de la puissance d’une machine à vapeur et la puissance des chevaux.

A lire également : Comment recharger la batterie de votre voiture pendant la conduite ?

Quant à l’expression « cheval DIN », c’est plus un acronyme du Deutsches Institut Für Normung. Elle permet de parler de la puissance d’une voiture en termes de kilowatts. C’est donc une valeur importante pour en savoir plus sur le potentiel de reprise et d’accélération d’un moteur. Vous connaitrez ainsi la puissance maximale d’un véhicule quand le moteur est en plein régime.

Où voir la valeur de la puissance DIN ?

Ne cherchez surtout pas la valeur du cheval DIN sur votre carte grise, elle n’y est pas. Par contre, vous pouvez utiliser les informations de votre certificat d’immatriculation pour le connaitre. Cette pièce présente plusieurs informations, dont la puissance du moteur en kilowatts. Cette information est suffisante pour déterminer les chevaux DIN. Vous la trouverez dans la case P.2 située dans la partie centrale.

A voir aussi : Quel permis pour conduire un Vespa ?

Pour ce calcul, on estimera qu’un cheval DIN équivaut à 0,736 kilowatt. Afin de connaitre la puissance DIN, il faut multiplier la puissance du moteur en kilowatt par 1,36. Vous obtenez ainsi le cheval DIN.

La conversion des chevaux DIN en chevaux fiscaux

Vous pouvez connaitre votre cheval fiscal en utilisant la valeur de cheval DIN. Comme souligné plus haut, la deuxième valeur est aussi à calculer. Une fois que vous l’aviez, une simple conversion suffira pour connaitre les chevaux fiscaux.

Pour les véhicules thermiques créés avant 2020, la formule est la suivante : (émission de CO2/45) +([puissance DIN/1, 36]/40) 1,6.

Pour les véhicules homologués depuis 2020, la formule est la suivante : 1,34 X (1,8 X [puissance DIN/1,36/100]²) + (3,87 X [puissance DIN/1,36/100]).

Les raisons pour lesquelles connaitre le cheval fiscal d’un véhicule

Le cheval fiscal est utile dans plusieurs cas.

Chevaux fiscaux et demande de la carte grise

Les chevaux fiscaux sont utilisés pour catégoriser les voitures. Si la valeur des chevaux fiscaux de votre véhicule est élevée, la souscription à l’assurance sera plus chère ainsi que le cout de l’établissement de la carte grise. Notez également que la variation du prix de la carte grise selon la valeur du cheval fiscal est aussi fonction des régions.

En effet, les tarifs ne sont pas identiques dans tous les départements. Par exemple, dans les Hauts-de-France, un cheval fiscal équivaut à 33 €. Si le cheval fiscal de votre véhicule est de 10 chevaux fiscaux, la taxe sera de 330 €. Dans le même temps, en Bourgogne-France-Comté, le cheval fiscal est évalué à 51 €. Pour le même véhicule, vous paierez donc 510 €.

Les chevaux fiscaux et la taxe CO2

La taxe CO2 est également variable selon les chevaux fiscaux. Il est clair que plus le véhicule est puissant, plus la taxe sera élevée. Puisque logiquement, les véhicules puissants produisent plus de CO2 que les véhicules à faibles puissances. Notez que cette règle est valable uniquement pour les voitures thermiques. Les véhicules hybrides et électriques étant jugés propres, les propriétaires ne sont pas sujets à une variation de la taxe CO2 selon les chevaux fiscaux.

Assurance auto et chevaux fiscaux

Les assureurs estiment en général que les accidents qui impliquent les voitures puissantes sont plus graves. L’apport de l’assureur dans ces cas est souvent beaucoup plus élevé. Compte tenu de ces raisons, les personnes qui ont des véhicules aux chevaux fiscaux élevés paient beaucoup plus cher pour l’assurance automobile. De plus, les jeunes qui ont des voitures puissantes rencontrent plus de difficultés lorsqu’ils veulent souscrire à un contrat d’assurance.