Comment soigner les ganglions naturellement ?

145

Dans l’organisme humain, il existe des petits organes appelés ganglions qui jouent un rôle très primordial. Ceux-ci encore appelés ganglions lymphatiques assurent la défense de l’organisme. Ils produisent les anticorps qui s’attaquent aux agents extérieurs (bactéries, virus, parasites, champions) qui entrent dans l’organisme. En cas d’adénopathie, la fonction de défense des ganglions est altérée et le système immunitaire de l’organisme peut se trouver affaiblir. Voici quelques techniques simples à faire pour que ces organes retrouvent toute leur intégrité.

Qu’est-ce qu’un ganglion ?

Les ganglions lymphatiques sont des petits organes qui assurent le rôle de la filtration de la lymphe. Ce dernier est indispensable dans le drainage du liquide interstitiel dans lequel baignent les cellules de l’organisme. Ce liquide lymphatique assure également la défense de celui-ci par le biais des globules blancs présents dans le système lymphatique.

A lire aussi : Zoom sur le BDSM, une pratique sexuelle très tendance

De la tête au pied, les ganglions sont dissimulés un peu partout dans l’organisme humain. On les retrouve souvent au niveau du menton et des reins.

Quels sont les causes et symptômes des ganglions ?

L’infection du système lymphatique peut avoir plusieurs causes. Aussi, différents signes peuvent se  en fonction du type d’infection. Les causes de l’atteinte du système lymphatique peuvent être d’origine infectieuse ou en cas de maladie auto-immune. Certaines maladies comme la mononucléose infectieuse, la toxoplasmose, le VIH, les hépatites, les cancers de types lymphome ou leucémie, la tuberculose, et même la prise de certains médicaments peuvent être à l’origine d’adénopathie.

A lire également : Comment faire pousser les cheveux plus vite naturellement ?

Généralement, l’infection des ganglions s’accompagne des signes de l’inflammation comme la douleur au niveau du ganglion (très souvent dans les creux de l’organisme comme l’axillaire, la bouche…), la tuméfaction caractérisée par l’augmentation du volume du ganglion. L’ensemble de ces signes constituent des facteurs annonçant une adénopathie.

Quelles astuces pour soigner naturellement les ganglions ?

Tout d’abord, le traitement d’une lymphangite dépend de la cause de la maladie. L’infection peut disparaître naturellement d’elle-même. Mais si l’enflure persiste pendant plusieurs jours, il est important d’appliquer un traitement. L’affection des ganglions lymphatiques a de multiples remèdes et peut être traitée de manière naturelle.

Il s’agit de traitements très simples qui permettent d’éliminer totalement la maladie. Pour se débarrasser définitivement d’un ganglion bénin, on peut :

  • Faire du gargarisme avec de l’eau salée ou au bicarbonate de sodium ;
  • Prendre de la vitamine C pour renforcer le système immunitaire ;
  • Manger beaucoup d’ail surtout crue en raison de ses propriétés anti-inflammatoires ;
  • Faire du massage sur la partie enflée avec de l’huile d’ail pendant cinq à dix minutes plusieurs fois dans la journée ;
  • Utiliser de l’échinacée (une herbe souvent utilisée pour traiter les ganglions enflés en raison de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires) ;
  • Mélanger du miel avec du citron et boire une cuillerée deux à trois fois par jour ;
  • Boire beaucoup d’eau tiède et de boissons chaudes ;
  • Prendre d’antalgique comme du paracétamol ou acétaminophène ou de l’ibuprofène ;
  • Tremper une serviette dans de l’eau chaude et pincer pour diminuer l’excès de l’eau. Il faut ensuite placer la serviette dans la partie du ganglion enflé pendant 5 à 10 minutes. Ceci peut être répété deux à trois fois par jour.

En appliquant ces différentes astuces, vous obtiendrez des résultats satisfaisants. En quelques jours seulement, votre ganglion ne vous fera plus mal. Pour éviter une adénopathie, il est préférable de prendre soin de votre organisme en prévenant les infections du genre.