Quelle est la première mutuelle française ?

1647

Une fois que vous vous êtes inscrit au système de santé français et que vous avez reçu votre carte vitale, l’étape suivante consiste à souscrire une assurance maladie complémentaire, appelée « mutuelle ». Voici ce que vous devez savoir sur les mutuelles françaises.

Que sont les mutuelles ?

Leur objectif principal est d’assurer la protection sociale, mais pas seulement par le biais d’une couverture santé complémentaire, également en termes de pensions, de prestations d’invalidité et d’autres formes de couverture.

Lire également : Comment notre vie sexuelle influence-t-elle notre santé mentale ?

Les mutuelles respectent le code de la mutualité, qui les distingue des compagnies d’assurance maladie en ce sens que les membres n’ont pas à payer de primes pour les maladies préexistantes et qu’ils ont davantage leur mot à dire dans la prise de décision dans le cadre de ce type de coopérative ou de partenariat.

Bien que les mutuelles soient payées par les particuliers, elles ne constituent pas une assurance maladie privée et ne donnent pas droit à un traitement préférentiel ou à un accès aux cliniques privées.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’une pharmacie en ligne ?

Comment fonctionne une mutuelle ?

Le gouvernement français vous rembourse un pourcentage des frais payés en avance chez le médecin par le biais de la carte vitale, généralement dans un délai d’une semaine.

En général, l’État couvre environ 70 % du total, bien que pour certaines maladies graves, le pourcentage de couverture par l’État soit plus élevé, voire complet.

La mutuelle permet de couvrir partiellement ou totalement le déficit ou la partie du coût non couverte par l’État.

Pour l’essentiel, une mutuelle est une couverture maladie complémentaire et l’un des moyens les plus simples d’obtenir une couverture maladie à 100 %, bien que le montant de la couverture dépende de la mutuelle dont vous disposez et du montant qui vous a été facturé (voir plus loin).

Des chiffres récents de la Mutualité française montrent que le résident moyen en France devra débourser 235 € par an en frais médicaux non couverts par l’État, à moins qu’il ne possède une mutuelle. Et bien sûr, pour les personnes âgées ou les personnes souffrant d’une affection de longue durée, ce chiffre peut être beaucoup plus élevé.

Quelle est la première mutuelle en France ?

Il existe de nombreuses mutuelles différentes, et comme il s’agit d’un marché concurrentiel, il est bon de trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins individuels.

Les éléments les plus importants à prendre en compte lors du choix d’une mutuelle sont les suivants :

Les polices disponibles et la couverture dont vous bénéficiez  : elles peuvent varier considérablement d’un assureur à l’autre, alors assurez-vous de comprendre exactement ce qu’elle couvre ou pas.

Le coût de la police : là encore, il varie en fonction de l’assureur et de la police choisie.

Les établissements médicaux qui acceptent la mutuelle : tous les établissements n’acceptent pas toutes les mutuelles, ce qui peut être très frustrant, d’où l’intérêt de faire quelques recherches supplémentaires.

Voici quelques-unes des meilleures mutuelles les plus populaires, qui sont généralement acceptées par la plupart des établissements, mais il ne s’agit en aucun cas d’une liste définitive :

  • MGEN
  • Mutualia
  • Mutuelle Générale
  • Unéo
  • Harmonie Mutuelle
  • MNT
  • Previfrance

Quel contrat de mutuelle choisir ?

Le plus important dans le choix d’une mutuelle est le contrat que vous souscrivez et les garanties qu’il offre. Tout d’abord, comme l’assurance complémentaire est un service complémentaire, vous ne pouvez être remboursé que pour les choses que la sécurité sociale rembourse également en partie : elles ne fonctionnent plus comme des services séparés.

Si vous savez que vous allez devoir subir une intervention chirurgicale, il serait bon d’adhérer à une mutuelle à l’avance. Vous devez également vérifier si vous devez avoir adhéré à votre mutuelle pendant un certain nombre de mois avant de pouvoir accéder à tous les services. Par exemple, pour les femmes qui ont l’intention de tomber enceintes, certaines mutuelles exigent que vous soyez membre pendant au moins 9 mois avant de pouvoir bénéficier d’une couverture maternité.

De nombreuses mutuelles couvrent les services de santé complémentaires, tels que l’ostéopathie et la physiothérapie, et certaines couvrent également la phytothérapie et d’autres services alternatifs, bien que ces derniers aient tendance à être minoritaires et puissent signifier que vous payez plus cher pour être couvert.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une mutuelle ?

Les mutuelles ont à la fois des avantages et des inconvénients. Le principal avantage est que vous bénéficiez d’une couverture supplémentaire pour les soins médicaux qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale. Cela peut inclure des services tels que l’ostéopathie, la physiothérapie, le dentiste ou même certains médicaments non remboursés.

Un autre avantage de souscrire une mutuelle est que vous pouvez obtenir un accès plus rapide à certains services spécialisés, comme les rendez-vous chez un ophtalmologue ou un dermatologue, surtout si ces professionnels ne travaillent pas dans votre ville de résidence actuelle.

Il y a aussi quelques inconvénients à prendre en considération lorsqu’il s’agit de choisir une mutuelle. Des conflits peuvent survenir entre votre assurance maladie principale et votre mutuelle complémentaire lorsque deux assureurs doivent se mettre d’accord sur un remboursement pour une procédure coûteuse, par exemple.

Si vous choisissez une formule haut de gamme avec beaucoup de garanties supplémentaires, cela peut rapidement coûter très cher et même dépasser vos capacités financières.

Comment comparer les offres de mutuelles pour faire le meilleur choix ?

Avant de souscrire une mutuelle, il faut bien comparer les offres disponibles sur le marché pour faire le meilleur choix possible. Voici quelques critères à prendre en compte :

Le niveau de remboursement : Certainement l’un des critères les plus importants lorsqu’il s’agit de choisir une mutuelle. Vous devez vous assurer que la formule choisie peut couvrir tous vos besoins médicaux et garantit un remboursement optimal en cas d’hospitalisation ou d’intervention chirurgicale.

Les délais de carence : Certains contrats imposent un temps d’attente avant que certains services ne soient pris en charge par la mutuelle. Cette période varie généralement entre 3 et 6 mois selon les prestations proposées.

Les exclusions : Il est bon de connaître toutes les exclusions du contrat afin d’éviter toute mauvaise surprise ultérieure. Assurez-vous donc que votre état actuel ne fait pas partie des conditions exclues par la formule sélectionnée.

La cotisation mensuelle : La cotisation mensuelle varie considérablement selon le type et la qualité des garanties proposées dans chaque contrat. En fonction de votre budget, il sera préférable soit d’opter pour une formule économique avec moins de couvertures, soit pour une offre haut de gamme qui répond mieux à vos besoins mais qui engendre aussi des coûts supplémentaires.

N’hésitez pas à utiliser internet pour trouver divers simulateurs gratuits comparant différentes offres ainsi qu’à consulter l’avis des professionnels ou celui des internautes ayant déjà contracté tel ou tel contrat de mutuelle.