Comment s’inscrire à une vente aux enchères immobilières ?

1178

Vous souhaitez participer à une vente aux enchères immobilières pourtant vous ne savez comment s’y inscrire ? Sachez que la vente aux enchères immobilières est vraiment bénéfique pour les particuliers ainsi que pour les entreprises. Mais comment s’inscrire à cette vente ? Découvrez au cours de cet article les différentes étapes à suivre pour l’inscription de cette vente !

Etape n°1 : Se renseigner sur les enchères immobilières

Il est important de se renseigner sur les enchères prévues avant l’inscription aux enchères immobilières. Vous pouvez recueillir bon nombre d’informations autour des enchères immobilières planifiées en visitant des plateformes spécialisées dans ce domaine sur Internet. Vous pouvez effectuer votre recherche en précisant différents points : région, département ciblé, rayon géographique concerné, prix souhaité, tribunal judiciaire concerné, ville éventuelle, type de bien désiré.

A découvrir également : Les quartiers les plus prisés et les nouvelles constructions du marché immobilier actuel

Selon vos critères de choix, différents résultats vont s’afficher :

  • Date des enchères,
  • Certaines photos du bien,
  • Description,
  • Dates et heures de visite.

Ainsi, vous aurez l’opportunité de consulter les documents importants du bien à vendre aux enchères :

A lire aussi : Comment revendre un bien locatif meublé dans les meilleures conditions ?

  • Cahier des charges,
  • Diagnostics,
  • Servitudes éventuelles,
  • Contrat de bail,
  • Motif de la mise aux enchères,
  • Faculté de surenchère, etc.

Etape n°2 : Préparer votre financement pour participer aux enchères

En contribuant à une vente aux enchères, vous pouvez acquérir un bien immobilier au-delà de vos fonds. Un plan de financement comprenant l’accord de principe de la banque et les justificatifs indispensables entourant l’apport disponible est sollicité par l’avocat chargé de la vente aux enchères. Vous pouvez demander les conditions suspensives d’obtention de prêt dans le cadre d’une vente aux enchères. L’achat immobilier traditionnel est concerné par cette possibilité.

Pour finir, il faut prendre en compte les frais d’adjudication. Outre ces derniers s’ajoutent les frais d’organisation, de publicité et de notaire.

Etape n°3 : Participer aux enchères immobilières

Les trois types d’enchères en France sont les enchères domaniales, les enchères judiciaires immobilières et les enchères notariales.

  • Pour les enchères notariales, vous devez :
  • Vous rendre sur le lieu des enchères,
  • Fournir au notaire un chèque simple ou un chèque de banque,
  • Contribuer à la vente aux enchères,
  • Découvrir la mise à prix proposée par le Président de séance,
  • Découvrir le pas d’enchère.
  • Pour les enchères judiciaires: Celles-ci sont effectuées au Tribunal de Grande Instance. Il est obligatoire que la société soit représentée par un avocat. Elle doit signer un pouvoir en stipulant la somme maximale à enchérir pour le bien souhaité. Celui-ci est par la suite remis à l’avocat. Toutefois, l’entreprise peut s’exposer lors d’une audience, qui est chronométrée (1 minute 30 par enchère, libre).
  • Pour les enchères domaniales: Celles-ci entourent la vente de biens immobiliers appartenant à l’Etat. Dans le processus de succession d’une personne décédée, ces biens ne trouvent aucun héritier. Dès lors, ils deviennent la propriété de l’Etat.

Etape n°4 : Payer le bien immobilier acheté aux enchères

Le paiement de l’enchère doit être effectué :

  • Dans les 45 jours suivant les enchères, dans le cadre d’une vente notariale,
  • Dans les 60 jours suivant les enchères, dans le cadre d’une vente aux enchères judiciaires.

Par ailleurs, vous pouvez faire une inscription pour des enchères en consultant Aguttes.com !