Loisirs

Comment s’habiller pour courir dehors ?

C’est ton truc de jogging ? Quoi de plus merveilleux que de faire du jogging dans les paysages estivaux finlandais. Mais pourquoi courir en hiver ? Bien sûr, bien sûr ! L’automne et les pluies se propulsent facilement dans les zones sportives intérieures pour cacher l’humidité et l’obscurité. La course s’apaise et après une longue chute, la course est laissée car les gelées et glissantes ne reviennent pas sur les pistes de jogging. Cependant, la course peut être poursuivie hardiment toute l’année. Courir en hiver n’est pas mal du tout. C’est juste un problème d’attitude et d’habillement.

Pourquoi vaut-il la peine de courir en hiver ?

L’hiver finlandais est toujours imprévisible. L’hiver peut être doux et pluvieux ou nous profitons d’un beau temps glacial ensoleillé. En hiver, la course à pied n’attire pas souvent à cause de cela, car les routes sont glissantes. Aujourd’hui, cependant, il existe de telles chaussures de course conçues pour l’hiver que vous pouvez rester debout même avec des bobines glissantes. Les chaussures à clous sont une bonne option. Pour une bobine glissante, il ne vaut pas la peine de mettre la course en pause. Souvent les voies de circulation légères sont sablées, donc si vous voulez la prendre en toute sécurité, courez le long des sentiers pédestres publics.

A lire aussi : Quand aller en Égypte pour découvrir la mer rouge ?

Avantages de l’air extérieur

Ne restez pas à l’intérieur, partez courageusement pour vous déplacer par temps comme par temps. Courir à l’air libre clarifie le cerveau de la journée de travail. Tirez vos poumons pleins d’air et savourez. Je suis sûr que je me sens plus léger après une course et que le stress a éclaté.

A voir aussi : Pourquoi peindre avec des petits ?

vous défier

Il est parfois bon de se mettre au défi pour ne pas rester dans votre zone de confort. À l’extérieur dans différentes conditions, la course à pied est enracinée dans ce domaine. N’ayez pas peur de la neige, mais déviez de la route asphaltée vers le sentier forestier, même s’il est enneigé. Un effort excessif fera du bien pour les muscles. Les protège-chevilles sont disponibles dans les magasins de sport pour empêcher la neige de pénétrer dans les baskets. En hiver doux, même en cas de pluie verglaçante, la course à pied peut être une expérience libératrice lorsque vous êtes juste habillé correctement. Litimoed ou La course à froid n’est pas agréable, donc s’habiller est tout ce qu’il y a et non.

Profitez du magnifique paysage

De beaux paysages enneigés font du bien pour l’esprit. Le parcours de course enneigé avec ses belles branches d’arbres enneigées est visuellement magnifique et votre esprit repose. Les pressées de la journée de travail sont rapidement oubliées. Si vous courez au crépuscule, restez sur des routes et des chemins éclairés pour éviter de vous blesser ou courez sur un sentier forestier muni d’une lampe frontale à la fin.

La condition de course n’oublie pas

Lorsque vous courez toute l’année, votre condition physique est maintenue. Si vous vous entraînez par but, comme un marathon, il est également bon de maintenir votre forme physique en hiver. Vous pouvez également courir à l’intérieur sur un tapis roulant, mais cela ne bat pas l’exploitation forestière en plein air et les paysages changeants. L’hiver est un bon moment pour pratiquer l’endurance de base. Aile de jogging longue calme vers le printemps, ce qui vous permet d’ajouter à nouveau élan.

Résistance

La course en hiver améliore définitivement la résistance. La capacité à prendre de l’oxygène et le flux sanguin s’intensifient. L’exercice régulier à l’extérieur par temps hivernal évira.

Découvrez un bon programme de fonctionnement

Soyez en forme !

Assurez-vous de prendre en compte les changements climatiques hivernaux, s’habiller en hiver nécessite de jouer les yeux. Lorsque vous vous habillez correctement et que vous obtiendrez un équipement de course d’hiver et des baskets adaptés pour l’hiver, vous serez très bien sur les pistes de jogging toute l’année. Même avec des gelées plus dures, vous pouvez courir, mais gardez le lien calme. Dans ce cas, la zone de la bouche doit être protégée par une fine écharpe ou un col filtrant avec de l’air givre brut.

Assurez-vous de vous habiller avec de fines couches. Un bon substrat technique redirige l’humidité loin de la peau et, par exemple, une fine couche polaire aide à garder les muscles au chaud. Cependant, la boucle de course doit également être transpirée en hiver, de sorte que vous n’avez pas besoin de vêtements épais. En tant que maître, vous pouvez porte une tenue de course fine qui protège contre le vent et les éclats. Les vêtements de course modernes ont des fermetures à glissière sur les aisselles, par exemple, que vous devriez ouvrir à mi-jogging. N’oubliez pas les réflecteurs dans l’obscurité.

Rien que des sentiers de jogging pour savourer les paysages hivernaux fantastiques !