Comment choisir un poêle à bois ?

8

Vous rêvez d’un hiver au chaud au coin du feu en mode cocooning. Votre tasse à la main, les pieds étendus en direction des flammes pour un maximum de confort. Sauf qu’une cheminée traditionnelle n’est pas trop votre truc. Pourquoi pas un poêle à bois ? Cet article vous propose de découvrir comment choisir votre poêle à bois.

A lire également : Quels styles de déco avec le marbre et la pierre ?

La performance adaptée à votre utilisation

Le poêle à bois connaît avant tout son succès grâce au fait qu’il est économique et écologique. En effet, il peut restituer jusqu’à 90% de la chaleur qu’il a emmagasiné pour une facture deux fois moins chère que le gaz.

Vous pouvez l’utiliser comme chauffage d’appoint ou comme chauffage principal. Par contre, le choix de votre poêle dépendra entièrement de votre utilisation notamment de l’isolation de votre maison et du volume à chauffer. Si une petite pièce ne nécessite pas 11kW de puissance, chauffer une grande pièce a besoin d’un poêle performant pour être confortable.

A lire également : Comment conserver l'imperméabilité de l'Apple Watch ?

Par exemple, un poêle à bûches est idéal pour chauffer deux à trois pièces. Mais les bûches courtes sont plutôt chères et nécessitent un chargement à la main. D’un autre côté, un poêle à granulés quant à lui va apporter un chauffage en continu dans toute la maison et se charge automatiquement. Il est important de trouver un expert pour installer un poêle à bois.

Les matériaux du poêle à bois

Il existe plusieurs matériaux pour les poêles à bois qui ont aussi un impact sur ses performances énergétiques. Il faut intégrer ce critère pour le choix de votre poêle à bois.

La fonte est le matériau le plus traditionnel pour la fabrication des poêles à bois. Bien loin de son apparence dans les campagnes, la fonte est aujourd’hui un matériau qui se décline sous des formes plus modernes pour les intérieurs contemporains.

Quand la fonte est un matériau lourd qui met du temps à chauffer, l’acier est une alternative pour pallier ses défauts. En effet, ce matériau permet des designs plus épurés. En outre, plus léger que la fonte, il est possible d’envisager l’installation d’un poêle en acier en étage.

Ce poêle chauffe aussi plus vite que la fonte mais ne retient pas la chaleur aussi longtemps. Mais pas de panique, avec un habillage en briques en faïence ou en terre cuite, le poêle en acier répond à ses promesses de chaleur.

Le combustible du poêle à bois

Comme déjà évoqué précédemment, le combustible est un critère important pour choisir son poêle à bois. Vous avez donc deux choix de combustibles : les bûches de bois ou les granulés de bois.

Les poêles à bûches présentent l’avantage de fournir un kW moins coûteux que les poêles à granulés. Mais il faut déjà acheter de bonnes bûches. En effet, pour optimiser votre rendement, il faut prendre des bois avec moins de 20% de taux d’humidité.

En outre, les bûches sont disponibles sous plusieurs dimensions de 25 à 50 cm et leur prix dépend de la taille. Le désavantage du poêle à bûche reste le fait qu’il faut l’alimenter manuellement.

Les granulés de bois quant à eux sont des petits bâtonnets de sciure. Ils sont très caloriques car les poêles à granulés peuvent atteindre 90% de rendement. Par contre, il faut que les granulés aussi appelés pellets mesurent moins de 3 cm pour être efficaces. Par rapport aux bûches, ils sont aussi facilement stockables grâce à leur conditionnement en sac de 15 kg.